Créations éphémères, collectages et impromptus

FIGURES DE PROUE
 Prochaine expédition pour le Québec Sept/Oct 2016
Julie Boitte : Bruxelloise, étrange Oiselle, de style victorien. (Belgique)
Anne Borlée : Brigande, belge des forêts, érotique et animale. (Belgique)
Mathieu EPP : Sauvage Alsacien, vivant actuellement à Nice, sous les Palmiers. (France)
Nidal Qannari : Parisien, Robinson New-Yorkais, Maghrébin-Fauve. (France)

Myriam Pellicane : Bat-Cave japonaise, lyonnaise, ex-Algérienne, fille de Sicilien. (France)
Spectacle-expédition, voyage pourfendeur qui vous entrainera sous l'eau, sur l'eau, dans les nuages, labourant la terre de ses sabots, s'éparpillant de ses plumes, s'immobilisant sous l'écorce des arbres...
Cinq conteurs, choisis parmi les plus inédits au Québec, ceux de la nouvelle génération, des curieux, animés par le désir de la rencontre, des aventuriers de la parole du genre "la tradition est devant nous".
Peu de préparation, pour se retrouver sur un terrain vierge à explorer, un terrain de jeu où ils s'agira de retrouver ce vieux rituel de la parole qui lâche ses deux chiens : celui de la peur et celui de l'audace.
Une invitation à un festin d'histoires fantastiques où ces cinq conteurs, Blancs-becs, Bâtards et Sang Mêlés, traversés par le souffle de leurs cousins Deux Pattes aiguillonneront leurs récits de loin en loin, d'ici à là-bas, de là-bas au dedans, pour une trajectoire de rêve
....

toutes les infos sur :
 





16 mai 2015 18H et 22h, pour la nuit des Musées au Musé Dauphinois de Grenoble 
Confidences d'Outre-Tombe
Squelettes en question
Sébastien Finck et Myriam Pellicane
Pour Public Averti
Cie Izidoria 
Poésie Fantôme, miettes de contes, danses macabres, tambour revenant, comptines de l'eau delà, drônes électroniques, folklore légendaire minimaliste, printemps funéraire.....
Une performance qui met en jeu des histoires en carafe et des musiques en boîte, un duo élégiaque qui vous invite à déambuler le long de l'exposition "squelettes en question" pour une balade enchantée au royaume des trépassés.





Sébastien Finck





Les Vanités sont aussi représentées au moyen âge sur les tableaux par des petits enfants qui font des bulles de savons.... Memento mori : souviens toi que tu vas mourir...



Myriam Pellicane











Décembre 2014 : les Marins Pêcheurs de Capbreton

Deux conteurs et une comédienne immergés dans les témoignages des marins pêcheurs de Capbreton.... une résidence dans la Maison de l'Oralité et du Patrimoine de Capbreton


Les marins pêcheurs de Capbreton : "Il y a deux mondes, celui de la terre et celui de la mer... quand on a passé les deux phares de Capbreton... on est dans un autre monde.."



Fatima Aïbout, Didier Kowarsky et Myriam Pellicane

 Les Marins Pêcheurs : "on a pêché sur le Crésus, à force de combats, de combats, de combats, j'ai acheté le petit prince, un bateau en bois.... un jour mon fils a acheté un bateau en plastique : l'Enfant Terrible, voyez comme il portait bien son nom, mon fils c'est une pâte".


 Les Marins Pêcheurs : " Comment je suis devenu marin pêcheur ? c'est le destin de l'homme. J'ai travaillé six ans dans ce brouhaha qu'est la terre... quelque chose me manquait, c'est pour ça je vous dis : c'est le destin... "

 les marins pêcheurs de Capbreton : "la mer faut pas se tromper, faut la respecter, si un jour vous vous amusez avec, tant mieux, un jour elle vous prend tout parce que le feu on l'arrête, l'eau on l'arrête pas"


 C'est pas la mer qui fait la tempête, c'est le vent..


 "J'aime être en mer, il me tarde de repartir.."

 "une fois que j'ai passé les deux phares de Capbreton, je sais ce que j'ai à faire, j'oublie mes emmerdes, le sac de mes soucis, je le laisse à terre.."


 "Un jour on s'est pris une vague de 4 mètres de haut dans le nez, le bateau s'est ouvert en deux, la passe de Capbreton c'est une des pires de France"



"on parle pas beaucoup à nos femmes... les femmes des marins sont des femmes puissantes.. parce que sans le savoir, on se dégage de notre mal être quand on est en mer.. on les appelle et on leur dit .. putain aujourd'hui on a rien pêché, il fait froid..."

"le requin peau bleu : le seul à avoir des paupières, quand ELLE nous voit, ELLE ferme les yeux"

"Le GOUF de Capbreton : 4700 m de profondeur... oui , il m'est arrivé de pêcher des poissons bizarres avec des grandes dents translucides, des poissons chimères, ils remontent des abysses, mais c'est rare.."








 La pêche au Japon par les femmes, photo de Iwase Yoshiyuki et Fosco Maraini 1954/1955 :




















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire